Protection et valorisation de l'Etang de la Garenne

Soucieuse de protéger et valoriser son patrimoine naturel, la commune de Magny-sur-Tille, en partenariat étroit avec l’association « EcoMagny », a engagé une démarche ambitieuse pour la préservation et la mise en valeur environnementale d’un espace naturel situé aux portes du village et connu de tous les Magnytillois : l’Etang de la Garenne.

 

A travers l’aménagement de l’Etang de la Garenne, la municipalité s’est fixée quatre grands objectifs :

  1. Faire de l’Etang de la Garenne un lieu préservé, dédié à la nature et dans lequel la présence de l’homme ne sera pas (ou peu) gênante pour les autres espèces qui y vivent. L’étang deviendra ainsi un lieu de reconquête de la biodiversité ;
  2. Créer un lieu d'observation permettant de mieux connaître la biodiversité de notre village ;
  3. Mettre à disposition du plus grand nombre un lieu d'éducation et de sensibilisation à la biodiversité et à la citoyenneté ;
  4. Offrir un lieu de réconciliation avec la nature, fédérateur pour les habitants du village et objet de "fierté" collective.

Un espace naturel en évolution…

L’Etang de la Garenne est une ancienne gravière devenue un espace naturel qui abrite, outre les oiseaux, un patrimoine non négligeable à travers la flore, les mammifères, les papillons, les libellules, etc. Des données importantes caractérisant le territoire de Magny sont d’ores et déjà à disposition :

  • L’Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN) fait état de 411 espèces (flore et faune) dont des insectes, des mammifères (17 espèces identifiées), des batraciens (4 espèces identifiées), des reptiles (6 espèces identifiées), etc... ;
  • Un inventaire de la LPO a recensé 136 espèces d'oiseaux laissant apparaître des espèces ayant un statut de protection nationale et des espèces vulnérables ;
  • Un inventaire du Conservatoire Botanique National du Bassin Parisien a repéré 281 espèces rien que pour la flore et dont certaines ont un statut de protection nationale ;

Il existe par ailleurs des données du Système d'Information sur la Nature et les Paysages (SINP) ainsi qu’un inventaire des poissons réalisé par l’Office National de l'Eau et des Milieux Aquatiques (ONEMA).

Le site possède ainsi des atouts naturels sérieux que la commune souhaite mettre en valeur pour en faire un lieu de sensibilisation et d’éducation à la biodiversité.

Une politique de valorisation ambitieuse

Pour répondre aux objectifs qu’elle s’est fixée, la commune a identifié un certains nombres d’actions qu’elle souhaite mener en concertation avec ses habitants. En voici quelques exemples :

  • Rédiger une charte des usagers concertée avec les habitants ;
  • Envisager la labellisation de l’Etang de la Garenne en zone protégée ;
  • Aménager le site avec un abri bois adapté à l’observation des oiseaux ;
  • Aménager les parcours en s’appuyant sur un affichage pédagogique ;
  • Organiser des animations : découverte de l’étang avec les écoles, sortie ornithologiques avec la LPO ; sorties « découverte de la flore et/ou de la faune », etc. ;
  • Imaginer les interactions entre la valorisation de l’Etang de la Garenne, la biodiversité et les projets développés au sein de la médiathèque ;
  • Mettre en place un suivi régulier de la faune et de la flore avec les experts et/ou les associations locales et proposer aux habitants d'y participer (sciences participatives).